• Léa C.

L’aménagement du logement pour les seniors, essentiel pour bien vieillir à domicile

Depuis maintenant plusieurs années, le nombre de seniors ayant plus de 65 ans augmente considérablement en France jusqu’à atteindre plus de 30 % de la population totale d’ici 2030. Fort de cette croissance, il est important de réfléchir en amont à l’aménagement de son logement afin d’envisager sereinement l’avenir à domicile.



Quelles sont les raisons d’adapter son logement ?


Plusieurs raisons peuvent entrainer une démarche pour aménager son logement. En vieillissant, il n’est pas rare de voir apparaitre certains troubles de l’équilibre, une perte d’autonomie ou déficience visuelle voire motrice pour certains seniors.

Des accidents comme des chutes ou bien des difficultés d’accès dans certaines pièces de la maison surviennent fréquemment. La question de la sécurité de la personne âgée au sein de son domicile devient alors primordiale. Pour cela des solutions existent pour continuer de vivre sa vie normalement chez soi en toute sérénité.


Bien définir ses besoins quand on devient senior.


Envisager de rester chez soi quand on est seniors, c’est tentant certes, mais bien souvent des difficultés apparaissent et il faut pouvoir adapter rapidement son lieu de vie par diverses solutions. Avant d’envisager l’aménagement du logement, un rapide bilan ergothérapique permet de cibler les endroits à risques dans le foyer et permet donc d’identifier les solutions possibles à mettre en place. Pour faire face aux accidents domestiques, le plus souvent, des installations assez conséquentes sont à prévoir (plateforme élévatrice, douche sécurisée…) Néanmoins, des petits travaux d’adaptation comme l’installation d’un boitier de téléassistance sont tout à fait envisageable en fonction de l’état physique du senior.


Les différentes solutions existantes pour garantir la sécurité du senior à domicile.


Il existe bon nombre de solutions pour rendre le domicile du senior sécurisant et ainsi permettre le bien vieillir en toute tranquillité. Il faut donc penser à s’informer des différentes solutions proposées et réfléchir en amont pour pouvoir choisir la plus adaptée.


La plateforme élévatrice, l’aménagement anti-chute dans les escaliers.


Selon la taille et la configuration du logement, une plateforme élévatrice permettant un accès vertical, semble garantir au mieux la sécurité du senior. Il va en effet permettre une meilleure accessibilité aux personnes à mobilité réduite (PMR) mais aussi aux seniors en perte d’autonomie ou d’équilibre. Ce dispositif restant lourd et assez encombrant, il est important de se renseigner en amont sur les obligations liées à son installation.


L’importance d’une salle de bains sécurisée.


Une des pièces les plus dangereuses quand on vieillit reste la salle de bains. Sol glissant, difficulté d’accès à sa baignoire, robinets non thermostatiques… Des accidents sont vite arrivés. Pour y faire face et rendre cette pièce moins dangereuse, la douche sécurisée ou douche façon italienne reste l’option la plus adéquate. Elle est conçue de manière à éviter tous risques potentiels d’accidents avec une barre de maintien, un siège rabattable ou encore des robinets anti-brûlure afin de rendre l’espace intime du senior plus sécurisant.

Plus d’informations sur le remplacement de sa baignoire par une douche sécurisée senior : https://www.bonjoursenior.fr/douche-securisee



Quel budget et quelle prise en charge pour l’adaptation de son logement ?


Ces solutions d’adaptation du logement sont quelques-unes parmi tant d’autres mises à dispositions des seniors ou PMR. Pour bien vieillir et pouvoir rester chez soi le plus longtemps possible, cela à un prix ! Souvent très élevé et pas forcément accessible pour les seniors, l’état propose des aides pour la réalisation de ces gros travaux.


Le crédit d’impôt à hauteur de 25 % pour les personnes bénéficiaires de l’APA (Allocation Personnalisée d’Autonomie) ou les personnes en situation de handicap pour contribuer au maintien à domicile.


L’Anah (Agence Nationale de l’habitat) est allouée sous conditions de revenus et va pouvoir prendre en charge jusqu’à 50% du montant des travaux hors taxes. Une aide non négligeable face au prix de ces installations.


D’autres aides comme l’APA ou la PCH (Prestation Compensatoire du Handicap) peuvent être demandées par les seniors afin d’aménager son logement au mieux pour bien vieillir.