• Camille L.

Pigments, liants, solvants... : bien choisir sa peinture.

Le rôle de l’architecte d’intérieur est d’aménager et de structurer l’espace de manière à ce qu’il soit fonctionnel et esthétique. Cela passe par le choix des volumes, des matériaux, de la mise en lumière, et aussi par l’application de peinture.


En effet, la peinture est l’une des façons qui contribue à mettre en valeur un espace lors d’un projet d’architecture d’intérieur. Composition, aspect, palette, application, supports, sont donc les critères à prendre en compte lorsqu’il s’agit de peindre une surface.

La composition de la peinture :


Les peintures classiques contiennent en général 3 composants :

  • Les pigments qui donnent la couleur et l’opacité à la peinture. Parfois composés à base de métaux lourds toxiques.

  • Les liants qui donnent de la transparence et de la consistance à la peinture en liant les pigments

  • Les solvants : qui vont permettre de fluidifier la peinture mais qui contiennent des COV (Composé Volatil Organique). -------> Les peintures classique contiennent en moyenne 30 g. de COV par litre.


Ces 3 composants sont dangereux et polluants car lors de l’application les particules se diffusent dans l’habitat. Elles peuvent imprégner les tissus et rester dans l’air jusqu’à plusieurs mois. Ces solvants chimiques sont inflammables, explosifs et polluants. Il est donc important de faire preuve de vigilance lors du stockage, de leur utilisation, mais aussi lors du dépôt qui se fait en uniquement en déchèterie.


En tant qu’architecte d’intérieur, il est important d’accompagner au mieux les clients. Au moment de choisir vos pots, nous vous conseillons donc de bien veiller au taux de COV indiqués en grammes par litre de peinture et de vérifier la composition de la peinture et les logos de toxicité.

Les peintures naturelles :


Vous pouvez aussi privilégier les peintures naturelles dont les composants sont substitués par des produits naturels :

  • Pigments minéraux, végétaux.. pour élaborer les teintes

  • Liants à base d’huile (ricin, lin), de cires, de caséine… ainsi que des poudres de marbre et de craie pour apporter de la résistance et de l’épaisseur

  • Les solvants sont substitués par de l’eau et des essences d’aromates et d’agrumes

Avantages des peintures naturelles :

  • Un taux de Composants Organiques Volatils nettement inférieur et donc beaucoup moins nocif.

  • Des pots qui se jettent avec les déchets ménagers.

  • Une faible nuisance environnementale.

Différencier une peinture naturelle :


Selon la réglementation, le terme « naturel » doit être utilisé uniquement pour des peintures peu transformées qui contiennent au moins 95 % de produits naturels. On peut retrouver comme fabriquant dans cette norme Little Green, Little Shop of Color..

De plus, seules les normes d’Ecolabel européen et NF environnement sont des garanties fiables du respect des exigences environnementales de composition et de performance. Notons tout de même qu’un certain nombre de fabricants de peintures naturelles n’ont pas les moyens financiers de faire labellisés leurs produits.

En cas de doute, consultez l’annuaire des labels Maison et construction.


L’agence TGF utilise régulièrement dans ses projets les peintures Argiles : marque française fabriquant des produits bio sourcés. Ces produits de haute qualité contiennent moins de 1 g. de COV par litre et sont fabriqués dans le sud de la France avec des colorants naturels et des résines qui s’appuient sur une formulation à base d’huiles végétales (tournesol, lin, colza) mélangés en grosse concentration elles permettent d’offrir des profondeurs de couleurs. Ses 186 teintes sont issues de la nature et se divisent en deux collections : une inspirées de la terre et une seconde inspirée du monde végétal ; toutes deux à venir découvrir au Showroom de l'agence : Utopium.

Finitions, aspects, effets et accessoires de pose...


Les différents types de peintures en '2' mots :

  • Peinture acrylique : peinture à l’eau facilement applicable

  • Peinture glycéro : particulièrement adaptée pour les pièces humides ou l’extérieur

  • Peinture alkyde : elle allie les avantages de l’acrylique et de la glycéro

  • Peinture epoxy : très couvrante et résistante

Les nombreuses finitions : à définir selon le choix de la pièce

  • Mate : Rendu doux au toucher, chaleureux pour un projet d’habitation, elle minimise les imperfections et absorbe la lumière. La finition mate est plus difficile d’entretien que les autres peintures car elle est non lessivable.

  • Soie ou veloutée/velours : Finition alternative entre mate et satinée ; la peinture garde cet effet poudré qu’on retrouve dans la mate mais elle est assez facile d’entretien. Un bon compromis.

  • Satinée : Cette finition est lavable donc s’adapte à plusieurs types de supports dont les pièces humides. Elle réfléchit la lumière et donne donc un aspect lumineux aux pièces. Souvent choisie pour sa qualité d’entretien et recommandée pour les cuisines ou salles de bains.

  • Brillante : Parfaite pour souligner des détails ou rehausser par petites touches certains éléments (moulures, portes, baguettes…). Elle agrandit l’espace, réfléchit la lumière, multi-supports et lessivable.


Aspects et effets de peinture :


  • L’aspect tendu : offre un rendu très lisse, souvent réservé aux laques. Il faut bien préparer le support : appliquer une couche d’impression adaptée et réaliser un ponçage optimal.

  • L’aspect poché : idéal pour les support irréguliers, utilisé avec une peinture garnissante.

  • L’aspect pommelé : laisse apparaître quelques aspérités au passage du rouleau mais ne donne pas d'effet de matière.

  • L’effet lisse : enduit aspect lisse appliqué à l’aide d’une lisseuse.

  • L’effet ribbé : aspect strié créé grâce aux granulats présents dans l’enduit.

  • L’effet taloché : effet créé grâce à une application en mouvements circulaires avec une taloche.

  • L’effet griffé : après avoir taloché la surface, l’enduit est griffé avec un grattoir ou un peigne.


Les accessoires indispensables :


  • Les rouleaux : rouleaux en mousse (usage courant), rouleau à poils (surfaces rugueuses), rouleau d’abeille (crépi), rouleau anti-goutte (plafond), rouleau patte de lapin (coins, endroits difficiles d’accès). Il existe des rouleaux en fibre naturels (mohair, velour) plutôt adaptés pour les peintures laques et des rouleaux en fibre synthétique (polyester tissé, polyester microfibre, polyester laqueur, mousse floquée, polyamide texturé, polyamide mèche). Tous ces différents rouleaux conviennent pour différents types de peinture.

  • Les pinceaux : brosse pouce (pour petites surfaces : plinthes, moulures, angles), brosse à rechampir (angles et arêtes), brosse plate (surface plane, pour lisser et vernir), brosse coudée ou brosse à radiateur (endroits difficile d’accès). Les pinceaux peuvent être en fibre naturel (soie de porc) ou synthétique.

  • Ruban adhésif et bâches : délimiter et protéger les surfaces

  • Un bac et une grille d’essorage


Travaux de peinture : Les diverses phases du chantier

Première étape : Préparation du support


Dans un premier temps il est important d’uniformiser le support, en le lissant et le ponçant si nécessaire. Au préalable, si il y a des trous ou des fissures, il faut les reboucher avec du plâtre, puis attendre au minimum 5h.

Après le lissage et le ponçage, il faut bien nettoyer le support afin d’enlever la poussière et la saleté qui pourrait s’incruster dans la peinture fraiche. Pour un nettoyage efficace, il faut se munir d’un récipient d’eau claire et un autre d’un mélange d’eau et de produit nettoyant comme le TSP. Il est conseillé d’utiliser du TSPe, une alternative écologique, biodégradable et sans phosphate qui fonctionne tout aussi bien.

Deuxième étape : Application d’un primaire, d’une couche d’impression


Il s’agit d’une sous couche qui va permettre d’homogénéiser le support. Il contient des composants qui vont bloquer l’absorption du à la porosité de la surface et aussi permettre une bonne adhérence de la peinture par la suite, notamment sur des supports métalliques, plastique.. sur lesquels la peinture seule ne tient pas.

Il existe des peintures d’impression en phase aqueuse (à l’eau) qui sont idéales pour les supports neufs (poreux/faiblement poreux) et en phase solvant (au white spirit) adaptées aux supports très poreux et lisses.

BOIS :

  • La phase aqueuse est idéale pour les travaux neufs. Elle adhère correctement et sature la porosité du bois

  • La phase solvant donne une meilleure accroche et bloque la porosité du bois


PLATRE + BA13 :

  • La phase aqueuse est parfaite pour ce support (meilleure tenue pour la peinture acrylique)

  • La phase solvant est peu adaptée sauf si le support est recouvert d’une peinture au solvant


FER ET METAL :

  • Certaines phases aqueuses sont très bien adaptées car elles sont chargées en résine et offrent une bonne accroche

  • La phase solvant est aussi bien adaptée à ces supports


CIMENT ET PIERRE :

  • La phase aqueuse n’est pas forcément adaptée pour la tenue en extérieur

  • La phase solvant permet de bien saturer le support afin d’éviter l’humidité

PVC, VERRE, STRATIFIÉ :

  • La phase aqueuse offre une bonne adhérence et une excellente accroche

  • La phase solvante est aussi bien adaptée


Troisième étape : Application de la couche de finition


Plusieurs couches sont nécessaires, entre deux et trois, et entre chacune d’elles il faut naturellement attendre que le support soit complètement sec. Une peinture de bonne qualité nécessite seulement 2 couches. Néanmoins, certaines finitions et/ou teintes (tels que les rouges profonds) peuvent requérir une troisième couche de finition.



Choisir la bonne finition, le bon aspect et la bonne teinte :


Il n'y a pas de recette miraculeuse pour prendre les bonnes décisions sur des critères prédéfinis : chaque pièce dispose de caractéristiques différentes : luminosité, exposition, support... Nous ne pouvons donc que vous conseiller de vous armer des différents conseils de cet articles ou de vous rapprocher d'une agence d'architecture d'intérieur, de décoration ou d'un professionnel applicateur.



N'hésitez pas à nous solliciter si vous avez des besoins spécifiques en la matière. Nous pourrons vous guider vers la solution la plus adapté à votre projet.